Le réseau de création et d'accompagnement pédagogiques de Lyon Folimage Une vie de chat Gebeka
Nom du site
Au sommaire de cette page
Travailler la bande annonce >> Émettre des hypothèses sur les personnages         |         Impression

Émettre des hypothèses sur les personnages

Sonia Viel
Master Pro Diffusion des Arts
et des Savoirs par l'Image

Séance II : catégoriser différentes composantes (personnages, lieux, actions) et émettre des hypothèses quant à l’intervention des personnages qui nous sont présentés.

Préparation

Lister (en repartant du tableau conçu ensemble dans Entrer dans un univers par le son) :

Distribuer à chaque groupe :

Dans le vif du sujet

S'aider de l'annexe pour assembler les phrases émises par une seule personne et émettre des hypothèses quant à l’intervention des personnages :

Élaborer des hypothèses de scénario en s'aidant des trois composantes (personnages, lieux et actions) : par petits groupes, essayer d’écrire une phrase, une histoire simple avec tous ces éléments : « C’est l’histoire de... qui... et qui... »

Annexe
Les dialogues par ordre d’apparition :

1. Nico - C’est ça, fait ton malin.

2. La femme - Je sais à qui tu penses, je ne connais pas de chose plus triste que d’avoir perdu son papa. Nous devons continuer à vivre sans lui.

3. Voix masculine - Bonjour commissaire.

4. La femme - Votre attention s’il vous plait. Victor Costa.

5. La femme - C’est celui qui a tiré sur ton papa. Tu sais, bientôt je l’attraperai, ça je te le promets.

6. Voix masculine - Tais toi !

7. Nico - T’es en retard ce soir, j’allais partir sans toi mon vieux !

8. Voix masculine - Alors, t’as du nouveau pour moi, ma jolie ? C’est quoi c’bazar ? Chopez-la les gars, faut pas la laisser filer !

9. Nico - Tu m’fais confiance ? Alors tu vas t’accrocher très fort à mon dos.

10. La femme - Ils l’ont kidnappée !

11. Voix masculine - Tu vas m’lâcher sale bête ? ! Allez, dégage, bon voyage !

12. Nico - Ah, vous êtes là ! Avec tout ça, on n’a même pas eu le temps de discuter. J’m’appelle Nico, tu veux pas m’parler ? T‘as donné ta langue au chat ?

Analyse des paroles (suivant ce même ordre) :

1 - On peut supposer que cette phrase s’adresse au chat qui vient de miauler. Elle sous-entend : « Oui, je vois, tu sais faire quelque chose que moi, être humain, je ne sais pas bien faire... »

2 - Il semblerait que la personne s’adresse à un enfant. L’utilisation du nous nous amène à penser qu’il s’agit d’une maman qui s’adresse à sa fille.

3 - Qui est commissaire ? Quelle est cette fonction ? À quel genre de film fait penser cette fonction ?

4 - Le ton de la voix est assez autoritaire. Il dénote de la phrase précédente alors que l’enchainement semble évident. On reconnaît à peine qu’il s’agit de la même voix. Un nom et un prénom sont prononcés. Quel est-il ?

5 - On retrouve la voix de la femme, de la maman donc. Elle fait une promesse, elle s’engage. Quel lien avec la phrase précédente ? Autrement dit : « C’est Victor Costa qui a tué ton papa ». Causes de la mort du père ? Comment peut-elle l’attraper ? Pourquoi dit-elle qu’elle va l’attraper ?

6 - Injonction, ordre. Donné à qui ? (au chat que l’on vient d’entendre ?)

7 - Sorte de « réprimande » assez amicale. A qui s’adresse-t-il ? (à un être de sexe masculin en tout cas) Où vont-ils ? Qui est Nico ?

8 - Qui parle ? (un homme) Avec qui est-il ? (les gars) De quel bazar s’agit-il ? Quel niveau de langage ? (utilisation du verbe choper qui veut dire attraper en argot et de laisser filer) Qui parle l’argot ? De qui parle-t-il ? (d’une fille)

9 - On retrouve Nico. À qui s’adresse-t-il ? Imaginer dans quelle situation on s’accroche au dos de quelqu’un (éviter un danger, traverser une étendue d’eau, se protéger de quelque chose, etc.) Dans quels cas pose-t-on la question de la confiance ? (quand on ne se connait pas bien, lorsqu’il y a un risque, etc.)

10 - Que veut dire kidnapper ? De qui parle-t-on ? (ils : plusieurs personnes et au moins un homme) Dans quels cas kidnappe-t-on quelqu’un ? Lien avec l’actualité (les journalistes par exemple)

11 - Vocabulaire employé : dégage. Peu sympathique, notion de débarras, d’exclusion : qui, pourquoi, etc.

12 - On retrouve Nico. Jeu de mot par rapport au titre et à la présence de chat.

Accueil | Crédits | Mentions légales | Contacts

Haut de page